Tir du Roy

Un peu d’histoire :

On retrouve son origine au Moyen Age. 

Egalement appelé jeu du papegay ou du papegault (Nom ancien du perroquet), il se pratiquait, chaque année, généralement au printemps. 

Le jeu consistait, pour les archers qui y étaient autorisés, à tirer sur une cible, représentant un volatile, accrochée en haut d’un mât, d’une longue perche, à la cime d’un arbre ou au sommet d’une tour, ou bien encore dans les douves des châteaux et les fossés des remparts. 

L’Archer qui abattait l’Oiseau, était proclamé Roy pour une année. Il pouvait recevoir le titre d’Empereur en remportant le jeu trois années consécutives. 

Ce jeu était favorisé par le Duc de Bretagne, le Roi de France et autres suzerains car en développant l’émulation entre archers il permettait de maintenir partout la présence d’hommes habiles pouvant être utiles en cas de guerre.

Le Roy bénéficiait de l’honneur et de la renommée mais aussi de privilèges fiscaux en étant exempt d’impôts pendant la durée de son règne, notamment sur le vin : le droit de papegay.

De nos jours:

Ce Tir s’effectue sur une cible Beursault située à une distance de 50 m (30m pour le tir du Roytelet), au centre de laquelle est placé l’oiseau.

Ce dernier est fabriqué en bois dur et la zone à toucher doit représenter une face plate mesurant 1 pouce sur 2 pouces (soit environ 2.5cm sur 5cm). 

La tradition veut que les tireurs viennent chapeautés.


Le tir se fait en une seule flèche à tour de rôle selon un ordre préétabli:

  • Le ou les Empereurs (archer ayant été Roy 3 fois de suite)
  • Le Roy de l’année précédente
  • Les Chevaliers
  • les Archers
  • les Aspirants Archers
  • les Tireurs à l’arc

Lorsque l’Oiseau est touché, les Chevaliers vont vérifier si la zone « tuée » a été atteinte. 
Dans l’affirmatif, le Capitaine demande à l’archer :
« Comment as tu fait pour toucher l’oiseau ? ». 
L’archer répond alors :  « je l’ai visé de l’encoche et frappé du fer ».

Les nouveaux Roy et Roytelet reçoivent en cadeau de leurs prédécesseurs une écharpe rouge.
Ils prennent possession de l’Oiseau abattu, ainsi que de la carte, signée par les Archers ayant participé.

Les nouveaux Roy et Roytelet devront préparer le Tir pour l’année suivante : décoration des cibles et des Oiseaux.

Si l’Oiseau n’est pas abattu avant la fin de la journée, un second tir est organisé le lendemain ou le weekend suivant.

A la Compagnie des Archers de Roqueplane:

Le tir se fait à 30m pour le Roy et 20m pour le Roytelet avec un arc d’initiation pour tous.

L’ordre de passage est le suivant:

  • Le ou les Empereurs
  • Le Roy de l’année précédente
  • les Chevaliers
  • les Archers, Aspirants Archers et Tireurs à l’arc (l’ordre de passage est tiré au sort).

Le tir est suivi d’un repas mis en commun avec les familles des Archers.